Composés soufrés nauséabonds

Les dérivés soufrés ou mercaptans se caractérisent par des odeurs nauséabondes (réduction) et de faibles seuils de perception, pouvant atteindre le µg/L.

SARCO propose le dosage en routine des principaux composés soufrés nauséabonds listés ci-dessous :

Composés Descripteurs olfactifs
Composés soufrés « légers » (point d'ébullition inférieur à 90°C) 
Sulfure d'hydrogène (H2S) Œuf pourri
Méthanethiol Croupi, camembert
Disulfure de carbone Ethéré
Diéthyldisulfide Oignon
Ethanethiol Oignon
Sulfure de diméthyle Coing
Sulfure de diéthyle Ail
Composés soufrés « lourds » (point d'ébullition supérieur à 90°C) 
Disulfure de diméthyle Chou
Méthionol Chou cuit

Pourquoi doser les composés soufrés nauséabonds ?

Les composés soufrés nauséabonds peuvent avoir diverses origines. Ils peuvent être issus du métabolisme levurien, imputables aux produits phytosanitaires utilisés pour le traitement de la vigne, avoir une origine thermique ou photochimique (« goûts de lumière »).

Notons également que les seuils de perception varient de façon considérable entre les composés soufrés « légers » et « lourds ».

Le dosage de ces composés permet d'identifier leur origine et de prévenir leur apparition ultérieure. En outre il permet de raisonner les traitements curatifs.

Méthodes d'analyse SPME/GC/MS
Volume requis pour l'analyse 100 mL

Délais

2 jours

Sarco

Laboratoire Sarco®   -  25, rue Aristide Bergès 33270 FLOIRAC - +33 5 57 77 96 27 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.