Carbamate d’ethyle

Origine & risques associés à sa présence dans les vins

Le carbamate d'éthyle est une substance naturelle retrouvée dans tous les produits fermentés.

Le précurseur majeur de ce composé étant l'urée, les teneurs en carbamate d'éthyle retrouvées dans les vins seraient initialement liées au cépage et aux éventuels excès d'azote ajoutés à la vigne. Néanmoins, lors du processus de vinification, la levure est capable d'en produire de faibles quantités ; les bactéries en produisent également des concentrations variables selon l'espèce.

Durant l'élevage puis le vieillissement, la teneur en carbamate d'éthyle augmente régulièrement dans le temps, en particulier si la température est élevée. Cette augmentation se manifeste sur plusieurs années.

Le carbamate d'éthyle présente un risque pour la santé humaine, ce composé étant classé cancérigène.

Quelles sont les contraintes réglementaires ?

A ce jour, aucune contrainte réglementaire n'a été fixée par l'OIV, mais celle –ci « recommande aux Etats membres de […] suivre toutes les pratiques appropriées pour minimiser la formation du carbamate d'éthyle ».

Par ailleurs, plusieurs pays comme le Canada ou les Etats-Unis ont défini des teneurs maximales en carbamate d'éthyle dans les vins, respectivement 30 et 15 µg/L.

Ainsi, le contrôle de la teneur en carbamate d'éthyle des vins s'intensifie et s'intègre notamment dans les cahiers des charges de nombreux acheteurs.

  Carbamate d'éthyle
Méthode d'analyse GC/MS
Volume requis pour l'analyse 250 ml
Délais 2 jours
Sarco

Laboratoire Sarco®   -  25, rue Aristide Bergès 33270 FLOIRAC - +33 5 57 77 96 27 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.